3. La pluie…c’est mouillé

Publié le par jeb

Sachez-le.
Sous ces latitudes quand il pleut…il pleut !. Il faudrait même préciser que lorsqu’il pleut, il pleut vite et fort.



Soulagement…il ne pleut pas longtemps (selon les mois).
Une seule conclusion s'impose : Aiuto ! (comme dirait mon excellent ami JJ) pliage rapide du hamac

Dans le registre "j’ai testé pour vous"

Solution A :

Je continue à marcher de façon nonchalante et décontractée en ignorant totalement les premières gouttelettes. Je conserve mes lunettes de soleil…C’est beaucoup plus "Cool".

Je peux éventuellement fredonner "I’m singing in the rain…" (le numéro de claquette n’est pas obligatoire)

Grave erreur. Les autochtones se marrent bien et moi je ressemble rapidement à une serpière sortie du seau.

Solution B :

Home Sweet Home… Et un ti’punch.

Solution C :

Comme nous le savons tous, le meilleur moyen est donc d’intégrer l’élément perturbateur (j’ai nommé l’eau). En parlant "d’éléments perturbateurs", tiens, justement…dommage pour le pied gauche et la main droite.
Bon…fermeture des hublots, immersion totale, et là vision féerique.
Enfer et damnation, la bête de Grand-Rivière vient soudainement hanter les tréfonds de ma mémoire déficiente.
Out ! Solution de replis intelligente… j’opte pour la solution B.

PS : en plus j’ai mis trop de sel dans la flotte. C'est malin... Maintenant j’ai soif !

Publié dans Martinique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article