Là-haut sur la montagne...

Publié le par jeb

Ben oui... c'est la fête nationale suisse aujourd'hui 1er août.
(traduction ci-dessous du "vieux-suisse-allemand" que je rien, pas du tout...que dalle, zéro, nada)

Pacte fédéral du 1er août 1291

AU NOM DU SEIGNEUR, AMEN. C'EST ACCOMPLIR UNE ACTION HONORABLE ET PROFITABLE au bien public que de confirmer, selon les formes consacrées, les mesures prises en vue de la sécurité et de la paix. — Que chacun sache donc que, considérant la malice des temps et pour être mieux à même de défendre et maintenir dans leur intégrité leurs vies et leurs biens, les gens de la vallée d'Uri, la Landsgemeinde de la vallée de Schwytz et celle des gens de la vallée inférieure d'Unterwald se sont engagés, sous serment pris en toute bonne foi, à se prêter les uns aux autres n'importe quels secours, appui et assistance, de tout leur pouvoir et de tous leurs efforts, sans ménager ni leurs vies ni leurs biens, dans leurs vallées et au dehors, contre celui et contre tous ceux qui, par n'importe quel acte hostile, attenteraient à leurs personnes ou à leurs biens (ou à un seul d'entre eux), les attaqueraient ou leur causeraient quelque dommage. Quoi qu'il arrive, chacune des communautés promet à l'autre d'accourir à son secours en cas de nécessité, à ses propres frais, et de l'aider autant qu'il le faudra pour résister à l'agression des méchants et imposer réparation du tort commis. — C'est ce que, par le geste consacré, ils ont juré d'observer en toute loyauté, renouvelant par le présent traité le texte de l'ancien pacte corroboré par un serment; sous réserve que chacun, selon sa condition personnelle, reste soumis, comme il convient, à son seigneur et lui rende les prestations auxquelles il est tenu. — De même, après commune délibération et d'un accord unanime, nous avons juré, statué et décidé que nous n'accepterions et ne reconnaîtrions en aucun cas dans lesdites vallées un juge qui aurait payé sa charge de quelque manière, soit en argent soit à quelque autre prix, ou qui ne serait pas de chez nous et membre de nos communautés. Si d'autre part un conflit surgit entre quelques-uns, les plus sages des confédérés doivent intervenir en médiateurs pour apaiser le différend de la façon qui leur paraîtra efficace; et les autres confédérés doivent se tourner contre la partie qui repousserait leur sentence. — Outre tout cela, ils ont établi un statut commun, stipulant que celui qui, criminellement et sans provocation, commettra un meurtre, sera, si on a pu se saisir de lui, puni de mort comme son crime infâme l'exige; à moins qu'il ne puisse prouver qu'il est innocent; et s'il réussit à s'échapper, il lui est à jamais interdit de revenir au pays. Ceux qui accorderaient abri ou protection audit malfaiteur doivent être expulsés des vallées, aussi longtemps qu'ils n'auront pas été expressément rappelés par les confédérés. — Si quelqu'un, de jour ou dans le silence de la nuit, met criminellement le feu aux biens d'un confédéré, on ne doit plus jamais le considérer comme membre d'une de nos communautés. Et celui qui, dans nos vallées, prendrait le parti du dit malfaiteur et le protégerait devra indemniser la victime. — De plus, si l'un des confédérés en dépouille un autre de ses biens ou lui cause n'importe quel autre dommage, les biens du coupable que l'on pourra saisir dans les vallées doivent être mis sous séquestre pour dédommager la victime conformément au droit. — En outre, nul n'a le droit de saisie envers un autre confédéré, à moins que celui-ci ne soit notoirement son débiteur ou ne se soit porté caution envers lui; et il ne doit le faire qu'en vertu d'un prononcé spécial du juge. — Outre cela, chacun est tenu d'obéir à son juge et doit, s'il est besoin, indiquer de quel juge il relève dans la vallée. Et si quelqu'un refuse de se soumettre au jugement rendu, et que l'un des confédérés subisse quelque dommage du fait de son obstination, tous les confédérés sont tenus de contraindre à réparation le récalcitrant. — Et surgisse une querelle ou une discorde entre quelques confédérés, si l'une des parties se refuse à tout arrangement par voie judiciaire ou par accommodement, les confédérés sont tenus de prendre fait et cause pour l'autre partie. — Les décisions ci-dessus consignées, prises dans l'intérêt et au profit de tous, doivent, si Dieu y consent, durer à perpétuité; en témoignage et confirmation de quoi le présent acte, dressé à la requête des prénommés, a été muni des sceaux des trois communautés et vallées susdites. — Fait en l'an du Seigneur 1291 au début du mois d'août.

Publié dans What's up doc

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Christine... 02/08/2007 22:35

Ainsi est née la confédération ??? J'espère que c'était congé pour tout le monde et que tu as pu faire la fête !! Je n'ai jamais passé le 1er août en Suisse,je ne savais même pas quel était je jour de la fête nationale !! Merci de combler cette lacune jeb !!Tu as raison pour le clafoutis... il ne se fait qu'aux cerises ... sinon ce n'est pas un clafoutis !! J'ai habité le Limousin ... et je peux t'affirmer que cette histoire ne fait rire personne là-bas !!Moi aussi je compte les gouttes ... une onde tropicale passe !!!Bises !

jeb 03/08/2007 07:33

Hé oui... congé, grillades, feux d'artifice (et même pas de flotte, Ô miracle !)Tiens, du coup... hier soir... j'ai eu mon clafoutis aux cerises, na.Becs.

catherine 02/08/2007 13:52

coucou, c'est moi, enfin, je reviens sur le net après quelques mois d'absence justifié par un déménagement, un aménagement, un concours réussi, et les garçons en vacances qui m'épuisent un peu, j'ai vu sur OB que tu est un blog favoris pour tes reportages sur la martinique, chapeau !!!je viens de lire tes articles et j'ai bien ri, super, j'èspère que vous avez un peu de beau temps car nous ici c'est au compte goutte, et dès qu'il fait beau on court au bord de l'eau, bon je vais faire un clafoutis à l'abricot, pour le gouter, gros bisous

jeb 02/08/2007 13:58

Hello Catherine et bon retour dans le coin. Je pense que tu commences à te resentir à nouveau chez toi, non ? Ici aussi, le temps c'est au compte goutte sauf aujourd'hui ou je n'arrive même plus à compter les gouttes (y'en a trop), pas terrible l'été !Je suis partant pour un clafoutis aux cerises..............miam.Gros bisous.

Carla 02/08/2007 10:23

Bonjour, vous me manquez tous beaucoup, mais là c'est chaud pour moi. Depuis plus d'un mois que c'est comme ça. De plus, je ne savais pas si je partais ou non en vacances et pas plus tard qu'hier, tout c'est décidé. Et lundi, ma cousine Aurore m'a invité en vacances. J'ai  donc fais ma demande de congés à mon chef hier. Il m'a dit ok. J'ai acheté mes billets d'avion et maintenant je dois préparer mes 3 semaines d'absence au bureau. Oui 3 semaines et tout ça, grâce à ma cousine qui m'invite. Bon je vous embrasse très fort. Ma visite est la même pour vous tous, mais voilà, avant de me mettre à travailler sérieusement, je voulais vous souhaiter une belle journée. Bibis

jeb 02/08/2007 11:18

Super... d'avance, je te souhaite de bonnes vacances. Bibi z'aussi.

Gwada 31/07/2007 20:38

Bonne fête à nos amis Ssuisses....Me reviennent en mémoire, les feux dans les soirées dans la forêt valaisane aves les défilés de lampions et les chants autour du feu...Cela existe-il toujours??

jeb 31/07/2007 20:52

Hello et merci pour ta présence et participation "active"...sympa.Et oui... en Suisse, rien ne change (ou pas des masses). Ca a toujours ce bon côté rétro que tu cites dans de beaux endroits qui se terminent avec pétards, feux et grillades dans les sous-bois.Comment tu connais ça toi ? hein ? c'est pas banal... A+